Menu

concert • Événement exceptionnel

DAKHABRAKHA concert pour l'Ukraine

28 mars

Le concert sera diffusé en direct en ligne sur cette page
The concert will be broadcast live on Facebook

 

On se souvient des « DakhaBrakha » et de leurs différents passages sur la scène du Monfort il y a quelques années, et cet été encore au Festival Paris l'été.

Forcés par des circonstances dramatiques, ils reviennent aujourd’hui. Nous souhaitons célébrer nos retrouvailles et les accueillir avec vous à bras ouverts.

La culture nous permet d’aller à contre-courant, et de réinventer le monde.

Être ensemble, partager un moment de joie, de douceur avec ces artistes qui malgré eux mais avec conviction commencent une nouvelle vie à nos côtés.  
Le 28 mars nous mêlerons nos plus belles énergies, notre soif d’utopie et d’action pour leur souhaiter la bienvenue et envisager un monde meilleur.

Cette soirée ne marque pas la fin d’un rêve, mais le début d’un idéal plus vaste encore.

 

We remember the “DakhaBrakha” and their various appearances on the Monfort stage a few years ago, and again this summer at the Paris l'été Festival.

Forced by dramatic circumstances, they return today. We want to celebrate our reunion and welcome them with you with open arms.

Culture allows us to go against the current, and to reinvent the world.

Being together, sharing a moment of joy, of sweetness with these artists who despite themselves but with conviction are starting a new life by our side.
On March 28, we will combine our finest energies, our thirst for utopia and action to welcome them and envision a better world.

This evening does not mark the end of a dream, but the beginning of an even greater ideal.

 

Laurence De Magalhaes, Stéphane Ricordel et toute l'équipe du Monfort

 

" Ce qui se passe en Ukraine actuellement - cette guerre de la Russie pour détruire l'Ukraine - c’est une catastrophe pour tout le monde démocratique, toute l'humanité, pas seulement pour l’Ukraine.
Mais l'Ukraine se bat toute seule avec ce monstre. Par conséquent, nous avons besoin d'aide pour gagner ce combat, pour protéger les réfugiés, pour obtenir des armes, des médicaments.
Notre concert est un témoignage du crime militaire des troupes russes, de la catastrophe humanitaire causée par l’armée russe, des morts horribles de la population civile à Kharkiv, Marioupol, Chernihiv, Sumy, Bucha, Gostomel et de nombreuses autres régions du pays.
Mais en même temps, cette soirée est un hymne à nos défenseurs et au peuple ukrainien, qui se tiennent courageusement et retiennent ce mal.
Nous sommes ici aujourd'hui parce que nous sommes des musiciens et des artistes. Il est très important pour nous de ressentir du soutien et de la solidarité avec l'Ukraine. Le peuple ukrainien est devenu une victime de l'agression russe, mais en même temps il est un héros de la résistance. Parce que les esclaves ne peuvent pas vaincre les gens libres.


What is happening in Ukraine now - this war of Russia to destroy Ukraine - is a catastrophe for the whole democratic world, all humanity, not only ours, Ukrainian.
However, Ukraine is now fighting this monster itself. Therefore, we need help to win this fight, to protect refugees, to get weapons, and medical care.
Our performance is a testament to the crime of Russian troops, the humanitarian catastrophe they caused, the horrific deaths of civilians in Kharkiv, Mariupol, Chernihiv, Sumy, Bucha, Gostomel and many other parts of the country.
At the same time, our performance is a hymn to our defenders and to the Ukrainian people, who stand courageously and restrain this evil.
We are here today because we are musicians and artists. It is very important for us to feel support and solidarity with Ukraine. The Ukrainian people became victims of Russian aggression and heros of resistance at the same time. Because slaves cannot defeat free people. "

Dakhabrakha

 

 

Leur nom résonne comme une formule magique. Les DakhaBrakha – qui signifie « donner/prendre » – sont quatre musiciennes et musiciens : trois femmes et un homme, vêtu.e.s de costumes traditionnels et de hautes coiffes noires. Puisant au plus profond des chants polyphoniques ukrainiens, le groupe modernise un héritage musical colossal à coups de percussions, d’accordéons et de mélodies vagabondes.
Rassemblé en 2004, au sein du Centre d’art contemporain de Kiev, le quatuor a arpenté pendant des années les villages d’Ukraine pour collecter des chansons populaires avant qu’elles ne disparaissent à tout jamais. À ce folklore, se sont peu à peu mêlés des influences diverses et des rythmes du monde entier, empruntés à l’Orient, à l’Afrique, à l’Inde autant qu’aux Balkans.
Ce qui en découle ne ressemble à rien d’existant : une transe d’une beauté sidérante, résolument libre et engagée.

retour à la liste