Menu

théâtre • musique

Le Roi Lear - Prologue

28 nov. > 7 déc. 2012

William Shakespeare I Vlad Troitskyi I Ukraine

« La musique, ensorcelante, est pour beaucoup dans la réussite de ce «Roi Lear» qui met en scène le prologue de la pièce de Shakespeare de manière très libre, avec un indéniable sens de l’image et du mystère. »

Le Monde

en partenariat avec le Théâtre de la Ville

Souvenez-vous le groupe DakhaBrakha vous avait déjà enthousiasmé lors de la présentation de saison 2010-2011 ! Ils reviennent avec Le Roi Lear - prologue. Ne cherchez pas à retrouver ni l’histoire et encore moins les mots de Shakespeare dans cet étrange et envoûtant spectacle venu d’ailleurs. Sans paroles, tout en musiques, frôlements et masques, une rêverie autour du prologue de la célèbre pièce, gardant comme un secret l’histoire de ce roi qui veut partager son royaume entre ses trois filles.
Cette dérive vaporeuse, musicale et visuelle autour des thèmes de la pièce explose d’un patchwork d’influences artistiques, du bunraku, théâtre de marionnettes japonaises manipulées à vue, à la musique envoûtante de l’ethno-chaos band ukrainien DakhaBrakha. L’absence de discours entraine les personnages, tour à tour mafieux ou marionnette manipulée par ses pairs, dans un étrange rituel païen rythmé par les voix diaphanes de trois femmes vêtues de robes de mariée, tel un choeur antique, témoin impuissant de cette fable tragique, et dont la présence nous souffle l’écho contemporain des tourments de Lear.

biographie

Vladislav Troïtskyi, à 47 ans, est l’homme-clé du renouveau artistique en Ukraine. Sorti diplômé de l’École Polytechnique de Kiev, il part étudier le théâtre au GITIS, une prestigieuse école de théâtre de Moscou. De retour
à Kiev, avec ses deniers, il fonde en 1994 le Théâtre Dakh (mot qui en ukrainien veut dire toit), Centre d’art contemporain. Dans ce modeste lieu alternatif, moins grand qu’une salle de classe, niché au bas d’un immeuble,
Vlad Troïtskyi réunit une troupe de jeunes acteurs qu’il forme auprès des meilleurs maîtres russes et ukrainiens.
Le Théâtre Dakh devient vite le haut lieu du renouveau théâtral à Kiev.
C’est là que Vlad Troïtskyi crée en 2004 le groupe de musique DakhaBrakha, un «ethno-chaos band» aux sonorités
métissées qui mêlent musiques actuelles et musiques traditionnelle et folklorique.
Vlad et son équipe organisent aussi chaque année depuis 2007 l’immense GogolFest, festival qui, durant un mois, fait la fête avec les artistes ukrainiens et la jeunesse de Kiev.

distribution

mise en scène Vlad Troitskyi
avec Natalka Bida, Daria Bondareva, Dmytro Iaroshenko, Roman Iasynovskyi, Ruslana Khazipova, Dmytro Kostiumynskyi, Tetyana Vasylenko, Solomiia Melnyk, Volodymyr Minenko, Anna Nikitina, Igor Postolov, Vyshnya, Zo
musiciens DakhaBrakha Marko Halanevych, Iryna Kovalenko, Nina Garenetska, Olena Tsybulska
masques Natalia Marinenko
lumière Mariya Volkova

production

production Centre of Contemporary Art «DAKH» | production déléguée Théâtre Vidy-Lausanne | coproduction Festival Passages Metz

retour à la liste