théâtre

ZAÏ ZAÏ ZAÏ ZAÏ

23 janv. > 9 févr. 2019

D’après la bande dessinée de Fabcaro • Paul Moulin

Ce théâtre radiophonique à l’humour corrosif raconte la fuite d’un auteur de bande dessinée car, sacrilège ! Il a oublié sa carte de fidélité en caisse d’un magasin. Au micro, les comédien(ne)s retracent le road-trip de ce nouvel ennemi public n°1.


« Fabrice est à la caisse d’un supermarché lorsqu’on lui demande sa carte du magasin. Il l’a oublié dans son autre pantalon. La caissière appelle la sécurité. Fabrice prend la fuite. En quelques heures, il devient l’ennemi public n°1. »


Entre farce burlesque et satire puissante, cet auteur de BD est largué dans une société absurde. Huit comédien(ne)s irrésistibles, issus du théâtre, du cinéma ou du one-wo·manshow, relatent avec leur voix et des bruitages ce feuilleton surréaliste et cinglant.

 

LA PRESSE EN PARLE 

Zaï zaï zaï zaï tient de l’exercice de style et du jeu de massacre. (…) Rien d’aigre, pourtant, ni de tragique dans cet équarrissage, car le moraliste avance masqué. Dynamiteur talentueux, Fabcaro sait doser au gramme près critique sociale et éclats de rire, décryptages affûtés et trouvailles poétiques. Un vrai bonheur de lecture.

Stéphane Jarno, Télérama


Une fiction radiophonique fabriquée à vue, avec un bruiteur et une perche son, quelques micros et une cinquantaine de personnages incarnés par huit (excellents) comédiens.
Eve Beauvallet, Libération

 

 

BIOGRAPHIE

Paul Moulin 

Né en 1974, il est comédien metteur en scène et cinéaste. En 1996 il intègre l’école du Studio-théâtre d’Asnières où il rencontre Maïa Sandoz. Il devient metteur en scène et comédien de plusieurs spectacles de théâtre de rue et sous chapiteau. Au théâtre, il joue dans des mises en scène de Maïa Sandoz, Arlette Bonnard, Marcel Maréchal, René Loyon, Michel Durantin, Hervé Van der Meulen et Cyrille Labbe. Au cinéma, il est acteur dans les films de Martin Drouot, Bertrand Bonello,  Marion Vernoux, Claude Mourieras. En 2002, il participe  au projet de Claude Mourieras TRIBUDOM, collectif de cinéastes dans lequel il réalise pendant plus de 5 ans, des courts-métrages avec des enfants d’écoles de Zone d’Education Prioritaire à Paris. Il fait partie des membres fondateurs de La Générale, laboratoire artistique et politique situé dans le Nord-Est parisien, il en sera co-directeur de 2006 à 2015. Co-fondateur avec Maïa Sandoz du théâtre de l’Argument, Il joue dans toutes les créations de la compagnie. Il collabore à la mise en scène de Maïa Sandoz sur Maquette Suicide de Maïa Sandoz, Le Moche, Voir Clair, Perplexe de Marius von Mayenburg et L’Abattage rituel de Gorge Mastromas de Dennis Kelly. En 2015, il met en scène pour le festival Contre Courant, Baby comme Bach, Cabaret Pizza et Porno Teo Kolossal d’après le dernier traitement de Pasolini. Zaï Zaï Zaï Zaï, d’après la bande dessinée de Fabcaro, sera sa 6e mise en scène.

 

distribution

mise en scène Paul Moulin
adaptation Maïa Sandoz
avec Aymeric Demarigny, Adèle Haenel, Emmanuel Noblet, Aurélie Verillon, Maxime Coggio, Élisa Bourreau, Christophe Danvin et Cyrille Labbé
Avec la voix de Serge Biavan
Régie son Jean-François Domingues / Samuel Mazzoti
Création sonore Christophe Danvin

production

Production : Théâtre de L’Argument / Co production : Le Théâtre de Rungis, Fontenay en Scènes - Fontenay-sous-bois / Avec le soutien de la SPEDIDAM. / Photos © François Goize

retour à la liste