théâtre

UNE MAISON DE POUPéE

18 sept. > 6 oct. 2018

Lorraine de Sagazan • La Brèche

(Librement inspiré de la pièce d’Henrik Ibsen)

Cette adaptation du chef-d’oeuvre d’Henrik Ibsen plonge les personnages dans le bain révélateur de l’inégalité des sexes et du désir amoureux constamment remis en cause par les dérives conservatrices d’une société asphyxiante.

Délaissant la version originale d’une pièce où les personnages de Nora et de son mari Torvald incarnaient deux conceptions morales du XIXè siècle, Lorraine de Sagazan a réécrit les rôles afin de questionner notre société à travers un couple du XXIè siècle. Nora est juriste dans une grande banque d’affaires tandis que Torvald licencié depuis peu s’occupe de leurs enfants et tente de composer des chansons sans véritable ambition. Un couple moderne, indépendant et heureux qui, très vite, va se heurter aux carcans culturels, menaçant leur identité et leur liberté.

Aujourd’hui où en sommes-nous des rapports sociaux de sexe ? Et du pouvoir au sein du couple ?

LA PRESSE EN PARLE

"[...] Dans un spectacle frissonnant d’une froide colère, Lorraine de Sagazan dissèque, en temps réel, la décomposition d’un couple contemporain. Les acteurs qui improvisent certaines séquences se surveillent à distance, comme l’huile sur le feu."
Joëlle Gayot, Le Monde, 21 septembre 2018

"Chez Henrik Ibsen aussi, les temps changent. Du moins dans la très libre adaptation d’Une maison de poupée qu’a choisi d’en faire la metteuse en scène Lorraine de Sagazan, à partir d’un nouveau fil conducteur : inverser les rôles de Nora et Torvald, le couple autour duquel tourne la réflexion aigrelette de l’auteur norvégien sur les relations homme/femme au sein d’une société engoncée dans les codes et préjugés sociaux, économiques et moraux. [...] Ainsi, de l’implosion originelle du drame, découle-t-il une réflexion enlevée sur ces lignes de force et de fracture plus ou moins faussement redéfinies au XXIe siècle. Actrice de formation, dont la cote de metteuse en scène a grimpé en seulement quatre ou cinq ans (cf. sa version maligne du Démons de Lars Norén), Lorraine de Sagazan sait y faire. A sa manière : distance frondeuse prise avec l’œuvre d’origine, que les interprètes citent pour mieux la bazarder au seuil de l’échange, apostrophes au public («Il est quelle heure ?») distillant les pointes d’ironie et de second degré, bribes de texte projetées sur le mur du fond, le tout dans un dispositif tri-frontal garantissant une proximité censément connivente. Deux ans après la création, en octobre 2016, les fondations de cette Maison-là restent stables."
Gilles Renaud, Libération, 24 septembre 2018

"Avec cette adaptation judicieusement réécrite au prisme de notre société contemporaine, Lorraine de Sagazan prolonge le combat pour la liberté de la Nora du XIXe. Ces droits acquis ne se sont-ils pas travestis en nouveaux devoirs pour les femmes ? [...] Une pièce puissante portée par des acteurs remarquables."
Claudia Lebon, toutelaculture.com, 20 septembre 2018

 

 

BIOGRAPHIE

Lorraine de Sagazan est actrice de formation. Entre 2008 et 2014 elle joue dans de nombreuses productions et projets collectifs. Afin de se former à la mise en scène, elle part à Berlin en mai 2014 et assiste Thomas Ostermeier qui répète LE MARIAGE DE MARIA BRAUN pour le Festival d’Avignon, la Schaubühne et le Théâtre de la Ville. On lui propose alors de participer au Festival Fragments d’Été. Elle choisit de travailler sur une adaptation de DÉMONS de Lars Noren. Après une résidence au Théâtre de la Bastille, le spectacle est créé à La Loge, puis au Théâtre de Belleville pour soixante dates à l’automne 2015. C’est à cette occasion que la Compagnie La Brèche est fondée. DÉMONS sera programmé par la suite à La Manufacture à Avignon en 2016. Il sera repris en octobre 2017 au Monfort Théâtre à Paris. Entre temps, elle est intervenante dans plusieurs écoles qui forment les jeunes acteurs, notamment au LFTP à Montreuil et à l’Ecole Nationale de la Comédie de Saint-Etienne. Romeo Castellucci lui propose de poursuivre sa formation en assistant aux répétitions des quatre spectacles qu’il présente en 2015/2016 à Paris. A l’automne 2016, après avoir été artiste en résidence au Théâtre de Vanves, au CENTQUATRE et à Mains d’OEuvres, elle créé une adaptation de UNE MAISON DE POUPÉE de Henrik Ibsen. David Bobée et Philippe Chamaux, qui dirigent le CDN de Rouen lui proposent de devenir Artiste Associée du lieu pendant trois ans. Romaric Daurier et Hermann Lugan qui dirigent Le Phénix - scène nationale de Valenciennes, lui proposent d’intégrer le POLE EUROPÉEN DE CRÉATION pour ses prochaines recherches. A l’automne 2017, Lorraine met en scène le texte francophone lauréat du PRIX RFI et le Conseil Général du 93 lui commande un spectacle jeune public LES RÈGLES DU JEU, écrit par l’auteur Yann Verburgh, la création voit le jour en janvier 2018. En mai 2018, elle monte une adaptation de VANIA sur l’invitation Théâtre Bronski + Grünberg à Vienne avec des acteurs autrichiens. L’ABSENCE DE PÈRE, d’après PLATONOV de Tchekhov, la prochaine création de la compagnie aura lieu en Juin 2019 au Festival Les Nuits de Fourvière à Lyon.

distribution

librement inspiré de la pièce d’Henrik Ibsen
mise en scène Lorraine de Sagazan
avec Lucrèce Carmignac, Romain Cottard / Jonathan Cohen, Jeanne Favre, Antonin Meyer Esquerré, Benjamin Tholozan
lumières Claire Gondrexon
scénographie, costumes et construction décors Anne-Sophie Grac et Charles Chauvet
régie générale Thibault Marfisi
régie plateau Paul Robin
production, diffusion Juliette Medelli (Copilote)

production

Production La Brèche Coproduction Théâtre de Vanves - Scène conventionnée et Copilote / Avec le soutien d’Arcadi-Île-de-France / Avec l´aide à la production de la SPEDIDAM et de l’ADAMI. / Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National. Ce spectacle a bénéficié du programme « 90m2 créatif » (La Loge - le Centquatre-Paris) / Résidences de création au Centquatre - Paris, à Mains d’Oeuvres et au Théâtre de Vanves (résidence soutenue par la DRAC Île-de-France) et au Théâtre Gérard Philippe - CDN de Saint-Denis. Lorraine de Sagazan est artiste associée au CDN de Normandie - Rouen. Avec l'aide à la diffusion de la Ville de Paris
Photos © Juliette Medelli, Marco Zavagno, Vincent Arbelet

retour à la liste