théâtre • création • cirque

RUINE

13 > 23 mars 2019

Erwan Ha Kyoon Larcher

RUINE est la première dernière création d’Erwan Ha Kyoon Larcher.
C’est une succession d’actes et de discours, de promesses à relier.
RUINE est un postulat de départ, résolument optimiste, un état des choses d’où tout doit repartir.
Où il sera question de responsabilité, du temps qui passe, de choix à faire, de patriarcat, bref : rien du tout.
RUINE est un opéra, un auto-portrait réalisé par un homme-orchestre, un équilibriste, un batteur, un chanteur, un danseur païen, un acrobate, un danseur de gabber, un tireur à l’arc moderne.

 

BIOGRAPHIE

Erwan Ha Kyoon Larcher est né à Incheon en Corée du Sud. En 1986 il arrive en France. Il pratique la piscine de ses 5 à 7 ans, le football de 7 à 8 ans, le judo de 8 à 9 ans, le tennis de 9 à 11 ans et skate dans la rue de ses 12 à 18 ans. Le sport ne l'intéresse pas et décide de faire du cirque après le baccalauréat: aux Campelières, à l'ENACR puis au Centre National des Arts du Cirque. Pendant sa formation au CNAC sous la direction d'Alexandre Del Perugia, il part une année au Centre National Supérieur d'Art Dramatique en tant qu'étudiant associé.

Il travaille avec la Cie M.P.T.A/Mathurin Bolze pour le spectacle Du Goudron et des Plumes, puis co-crée Ivan Mosjoukine et le spectacle De Nos Jours [Notes On The Circus]. Il participe à des performances dansées invité par "Kubilaï Khan Investigations"/Franck Micheletti, travaille avec la chorégraphe Eun Me Ahn pour une reprise de rôle dans Dancing Grandmother et joue de la batterie dans Postérieurs (des futurs n’existent pas mais des futurs insistent) de Pauline Simon.

Il joue au théâtre dans Fin de l’Histoire de Christophe Honoré, et tourne avec la pièce La Nuit des Taupes de Philippe Quesne. Il sera dans la prochaine création de Clédat et Petitpierre, Ermitologie, et D comme Deleuze mis en scène par Cédric Orain. Il joue dans Viril de Damien Manivel, film expérimental de cirque; "Métamorphoses" film de Christophe Honoré. Il crée  T o u t   E s t   B e a u, projet pour un homme-orchestre moderne(?), une batterie, des synthétiseurs, des pédales d'effets et un casque audio trafiqué en micro, et prépare sa prochaine création, P.U.Z.Z.L.E.S.

distribution

écriture, mise en place, interprétation Erwan Ha Kyoon Larcher
musique, son Tout Est Beau
régie générale, son Enzo Bodo
réalisations déclencheurs audio Julien Vadet
artificière Marianne Leduc
conseillère pyrotechnie (présupposée) Anne Williams
dialogues réguliers avec Vimala Pons et Tsirihaka Harrivel
lumière en cours

production

Co-production EPPGHV-Espace Périphérique, Le Monfort et Le CENTQUATRE - PARIS. / Construction: Nanterre-Amandiers

retour à la liste