théâtre • humour

KYOTO FOREVER 2

12 > 23 févr. 2019

Frédéric Ferrer • Cie Vertical Détour

« Deux heures pour sauver le monde. » Telle est la devise de l’auteur et metteur en scène Frédéric Ferrer pour cette pièce où se joue l’avenir de l’humanité lors d’un sommet international. « Ils », ce sont huit acteurs dans la peau d’experts et de représentants gouvernementaux. Huit acteurs internationaux qui, parlant chacun dans sa langue mais aussi en français, montreront combien la recherche d’un accord international visant à limiter la hausse des températures sur le globe terrestre est longue, difficile, intense, tragique burlesque et mouvementée… Les débats tournent vite à l’absurde. Faisant le constat lucide de leur lenteur, ils estiment, statistiques à l’appui, la vitesse à laquelle ils devraient travailler pour être efficaces... La gravité de la situation et le réalisme froid des comédiens contrastent avec le burlesque de discussions stériles vouées à l’échec. Le spectateur, lui, oscille entre rire et malaise, accompagné par l’étrange sensation d’être dans l’impasse du futur.

 

LA PRESSE EN PARLE

Portant le titre sans ambages de Kyoto Forever 2, le spectacle imaginé par Frédéric Ferrer est de ceux-là qui, en distordant à peine la réalité de ce type de rendez-vous international, vétilleux, voire abscons et, d’une certaine manière, déconnecté de la «réalité», aborde la question sur un mode résolument grinçant.

Gilles Renault, Libération

 

 

BIOGRAPHIE

La compagnie Vertical Détour a été fondée en 2001 par Frédéric Ferrer, auteur, acteur et metteur en scène. Les spectacles de la compagnie mettent en jeu des dramaturgies plurielles, relevant de l’écriture, de l’oralité et de l’image. Ils sont créés à partir de sources documentaires, d’enquêtes de terrain, de collaboration avec des laboratoires de recherche scientifique et de rencontres avec les connaisseurs et praticiens des territoires investis et des questions étudiées. Plusieurs spectacles ont été créés, dans le cadre notamment de deux cycles artistiques, les Chroniques du réchauffement et l’Atlas de l’anthropocène, qui interrogent les bouleversement actuels du monde. Les créations de la compagnie sont diffusées dans plusieurs festivals et lieux partenaires en France et à l’international. La compagnie a par ailleurs mis en oeuvre un projet de fabrique artistique de 2005 à 2015 dans un ancien bâtiment désaffecté de l’hôpital psychiatrique de Ville-Evrard, en Seine-Saint-Denis. Elle y a accueilli en résidence de nombreux artistes et équipes de création (en théâtre, danse, et arts de la rue), et a mené plusieurs actions en direction des personnels et des patients de l’hôpital (rencontres, chantiers, ateliers d’écriture et de création, ouvertures publiques). Elle développe actuellement un nouveau projet de Fabrique artistique au Centre de réadaptation de Coubert (77).

distribution

écriture et mise en scène Frédéric Ferrer
avec Behi Djanati Atai, Karina Beuthe Orr, Chrysogone Diangouaya, Guarani Feitosa, Frédéric Ferrer, Max Hayter, Charlotte Marquardt, Délia Roubtsova, Haini Wang
lumières, construction, accessoires et régie générale Olivier Crochet
création son Pascal Bricard
dispositif vidéo Pascal Bricard et José-Miguel Carmona
costumes Anne Buguet
assistante Claire Gras

production

Production Vertical Détour, Maison des métallos, établissement culturel de la Ville de Paris, La Ferme du Buisson, scène nationale, Théâtre-Sénart, scène nationale. Partenaires Etablissement Public de Santé de Ville-Evrard / Avec le soutien d’Arcadi Île-de-France, du Fonds SACD Théâtre, de la Ville de Paris – Direction des Affaires Culturelles, du dispositif d’insertion de l’Ecole du Nord, soutenu par la Région Nord- Pas de Calais et la DRAC Nord-Pas de Calais, de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Île-de-France – Ministère de la Culture et de la Communication. / La compagnie Vertical Détour est conventionnée par la Région et la DRAC Île-de-France – Ministère de la Culture et de la Communication. / Elle est en résidence au Centre de Réadaptation de Coubert – établissement de l’UGECAM Île-de-France et soutenue par la DRAC et l’ARS Île-de-France dans le cadre du programme Culture et Santé» / Photos © Baptiste Klein

retour à la liste