Le théâtre/

Le mot des directeurs

L’avant et l’après Charlie, les attentats de janvier, les actions violentes contre l’égalité des droits, des mouvements d’opinion inquiétants et accablants, la période est marquée par un climat effrayant. Ne baissons pas les bras, avançons dans ces années de doutes et redoublons de vigilance. Résistons. Et partageons mieux, avec sens, émotion et générosité.

L’honneur et le devoir du service public tels que nous les concevons dans le spectacle vivant sont de promouvoir la liberté de création, d’expression et de garantir l’accès à la culture pour tous. C’est notre mission et nous nous devons de la respecter chaque jour davantage.

Au delà de l’importance de la fréquentation, des chiffres qui déterminent le nombre de succès, nous espérons et ferons en sorte que la culture reste toujours un acte fort et essentiel.

Vous avez été très nombreux à assister aux différents spectacles proposés l’an passé. Certains ont joué à guichet fermé et nous n’avons pu honorer toutes vos demandes. En revanche, les compagnies plus émergentes, plus fragiles, ou encore avec une thématique plus complexe, ont souffert d’un manque de curiosité. Là aussi nous continuerons à défendre la création émergente avec la même force, avec une détermination indéfectible.

Des artistes qui questionnent le monde tel qu’ils le perçoivent pour nous rassembler et nous élever au travers de différentes émotions totalement essentielles. Des spectacles, des artistes qui rassemblent ou divisent, qui rassurent ou dérangent, des découvertes, des coups de cœur, nos productions. Des propositions ouvertes et tournées vers les autres : 

C’est ainsi que nous avons bâti cette prochaine saison, dans un espace qui se vit sans répit et sans relâche.

33 spectacles vous sont proposés, forts, enjoués, esthétiques et denses :

Avec beaucoup de femmes cette année encore, mais jamais encore assez ! Claire Diterzi, Anna Mouglalis, Ninon Brétécher, Norah Krief ou les DakhaBrakha : elles ont en commun leur voix exceptionnelle, leur humour et leur forte personnalité. Elles ponctueront la saison dans des registres musicaux très différents.

Dans la cabane, une thématique forte et récurrente intitulée « Portraits de familles » où nous vous inviterons à découvrir de jeunes auteurs ou metteurs en scène autour de cette question complexe, la famille, comme un reflet de la société. Nous vous proposerons de les suivre tout au long de la saison.

Le Festival (Des)Illusions revient pour bousculer encore les frontières et proposer de nouvelles passerelles entre le cirque, le théâtre et la danse. Fort du précédent succès, le Festival reprend en version longue durant 4 semaines. C’est une occasion exceptionnelle de vivre des moments à partager en famille ou entre amis. Des formes plus légères, plus drôles, diverses, mais qui font sens, dans un esprit de convivialité, de simplicité et de regard sur l’autre.

Nos fidélités avec des artistes que nous suivons depuis notre arrivée au Monfort. Nous avons hâte de vous faire découvrir leurs prochaines créations : Cyril Teste, Joris Mathieu, Yoann Bourgeois, Sébastien Barrier, Gwen Aduh, Dorian Rossel… La baraque en bois des « Dromesko » avec tous leurs animaux se posera à nouveau dans le parc Georges Brassens pour leur nouvel opus ou encore Olivier Meyrou avec 2 œuvres différentes : un film et une création avec le jeune acrobate Matias Pilet.

La période de Noël, acrobatique et pleine d’humour avec la compagnie Inextrémiste.

Des surprises récurrentes où 12 rendez-vous secrets vous seront donnés pour un spectacle singulier en extérieur du Monfort, à la découverte de lieux insolites dans le grand Paris.

Après nos fins de saisons avec Jan Lauwers, Lev Dodine ou encore Jean François Sivadier, nous sommes très fiers de recevoir Christophe Rauck avec son « Figaro divorce ».

« Un artiste doit rester libre » :

Pensant toujours que les artistes doivent rayonner dans nos différents lieux sans avoir à porter le poids de l’appartenance à une maison, ou celui des égos irrationnels des directeurs de théâtre, nous continuerons nos collaborations et inventions avec nos différents partenaires : le Théâtre de la Ville et le CENTQUATRE - Paris bien sûr, mais aussi l’Avant Scène de Colombes, ou encore le théâtre du Nord à Lille…

Toujours animés par le désir d’ouverture et de partage, nous collaborerons avec deux nouveaux partenaires : la médiathèque Marguerite Yourcenar et le Musée Picasso. Une programmation sous forme de créations, de lectures ou de spectacles in situ à la médiathèque pour notre public commun du 15e. Et en mars, le Musée Picasso et le Monfort s’associeront pour une carte blanche aux artistes du « Festival (Des)Illusions » dans leur musée.

En dehors de la diffusion, une multitude d’actions se déploit tout au long de la saison : des résidences, ateliers, stages ou des rencontres pour des publics très différents et de tous âges.

La « Cie Anomalie » en résidence multiple pour trois ans et soutenue dans ce cadre par la DRAC Île de France poursuit un travail remarquable de fond auprès de publics qui n’ont pas toujours accès à la culture. Nous accompagnerons aussi L’Ecole Supérieur d’Art Dramatique de Paris.

Dans notre belle maison animée par une équipe de 11 permanents et de nombreux intermittents, nous œuvrons chaque jour pour vous surprendre et vous accueillir toute l’année. 

Nous saluons notre équipe pour son professionnalisme, son attachement et son engagement.

Nous remercions également notre nouvelle équipe du bar « Les Sauce Cévennes » qui a repris avec la même générosité l’activité de Christine Romagny notre amie, une femme exceptionnelle, décédée brutalement en octobre dernier. À la demande des riverains, le bar ouvrira certains après-midi dès la prochaine saison pour que vous puissiez profiter pleinement de notre lieu et du jardin.

Nous remercions enfin la mairie de Paris qui nous accorde sa pleine confiance pour la mise en œuvre de cette aventure passionnante. Plus qu’un soutien financier, nous avançons ensemble dans la même direction.

La société change, évolue. C’est à nous tous de construire et d’inventer ensemble des formes nouvelles qui nous rassemblent. Nous devons être forts, unis, solidaires et vigilants sur les valeurs. 

Nous nous réjouissons de vous retrouver la saison prochaine. Venez la découvrir le 15 juin « de vive voix » avec les artistes que nous aimons et qui la défendront avec nous.

 

Bienvenue chez nous. Bienvenue chez vous.

 

À très vite,

 

Laurence de Magalhaes & Stéphane Ricordel